quelle est la différence entre un disque dur sata et ssd

Tout utilisateur d’ordinateur portable ou de bureau a nécessairement besoin d’un disque dur. C’est grâce à ce périphérique que vous pouvez facilement stocker des informations sur votre appareil. Il en existe sous plusieurs variétés comme le cas du disque dur Sata et le disque dur SSD. Comment reconnaître chacun de ces deux modèles ? Découvrez-le ici !

Disque dur Sata : qu’est-ce que c’est ?

Un disque dur SATA est un périphérique informatique magnétique. Sa particularité, c’est qu’il permet d’enregistrer des informations personnelles sur une mémoire morte intégrée. L’avantage offert par ce modèle, c’est qu’il permet d’accéder plus rapidement aux informations enregistrées sur le disque. Le temps de chargement est généralement de 0,1 ms et le temps de vitesse de lecture est de 40 Mo par seconde.

Disque dur SSD : qu’est-ce que c’est ?

Correspondant à l'acronyme anglais «Solid State Drive», le disque dur SSD est connu sous le nom de Disque Flash en français. La caractéristique majeure de cette variété, c’est qu’elle intègre une mémoire flash. En d’autres termes, avec ce disque dur, il est possible de stocker l’ensemble de vos données informatiques.

Comment distinguer un disque dur Sata d’un disque dur SSD ?

Le disque dur SSD se distingue du disque dur Sata sur plusieurs points. D’une part, il y a la structure mécanique de chaque périphérique. Ensuite, il faut remarquer que la capacité de stockage varie d’une option à l'autre. Les techniques d’entretien sont aussi particulières selon le type d’outil dont vous disposez.

Les avantages d’utilisation de chaque disque dur

En dehors de l’aspect exorbitant de son prix, le disque dur SSD offre divers avantages contrairement au disque dur Sata. En premier lieu, il s’adapte facilement à tout ordinateur, qu’il soit question d’un portatif ou de bureau. Pour bénéficier d’une haute performance d’utilisation, il est conseillé d’opter pour une mémoire SSD en raison de sa capacité de stockage importante.

La structure du disque dur

Le disque dur SATA est un outil qui intègre particulièrement un dispositif de stockage mécanique. Sa structure est composée d’une tête qui sert à lire et écrire. Il y a également des plateaux tournants dont le but consiste à accélérer le traitement des données. L’avantage concernant la structure du disque dur SATA, c’est qu’il a une vitesse de rotation impressionnante. On compte généralement entre 5400 et 7200 tours par minute.

Le système d’entretien à envisager pour chaque option

La technique de nettoyage est également un point qui différencie le disque dur SSD du disque dur Sata. Agissant de ce denier, il faut agir à 2 niveaux essentiellement. Dans un premier temps, vous devez d'abord procéder à la suppression des fichiers temporaires qui consomment une partie non négligeable de l'espace de stockage. Deux solutions sont envisageables à cet effet : nettoyer manuellement ou programmer un nettoyage automatique.

La deuxième chose à faire se résume à faire un travail de défragmentation. Ce dernier consiste tout simplement à ranger le disque dur SATA pour empêcher que des allers-retours intempestifs n’aient lieu. À propos du disque dur SSD, l’utilisateur n’a rien à faire pour maintenir son matériel en bon état de fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.